Disparition de Benoîte Groult, grande figure du féminisme

13508932_10154310929804510_110159907375546249_n

Benoîte Groult s’en est allée à l’âge de 96 ans, au terme d’une vie magnifiquement remplie.

 

Extrait de son interview pour le site  Terriennes

Mon engagement, mes conquêtes, mes lectures
Benoîte Groult, mai 2011, pour Terriennes

Quelle est la plus grande conquête des femmes ?
« Sans hésiter, le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui transforme complètement notre vie quotidienne, les relations avec les hommes, le nombre d’enfants que nous aurons. »

Quelle grande victoire leur reste-t-il à remporter ?
« Que les libertés votées après tant de luttes soient enfin mises en pratique et acceptées par la société et non constamment remises en question par le Pape, les Églises, les bien-pensants. »

Ce qui motive votre engagement
« Tout mon passé de femme née en 1920 : le fait de n’avoir eu le droit de vote qu’à 25 ans, un « cadeau » du général de Gaulle, alors que j’étais professeur de latin. L’absence totale de liberté, même pas celle d’ouvrir un compte en banque sans l’autorisation du père ou du mari. La soumission au hasard pour un choix aussi important que celui de donner la vie,etc.
Les lectures: Virginia Woolf, Beauvoir, Aniie Leclerc…
Evénement fondateur : 1968 et l’émergence du « malheur féminin »
« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s